FERMER

Dans le cadre du développement personnel, il est courant d’aborder les problématiques du corps transformé : par une prise de poids, par une ou des grossesses, par un amaigrissement, une ablation, par le vieillissement… Tout se passe comme si le reflet du miroir ne correspondait pas ou plus au souvenir mental de l’image corporelle. Le/la praticien·ne va alors accompagner la personne qui consulte à se réconcilier avec son corps, seul·e ou grâce à certaines pratiques. On vous en présente 5.


Au sommaire :

Trouver sa façon de s'habiller

Un des moyens d’apprivoiser et d'accueillir son corps est l’habillement . On vous en dit plus dans le prochain article ! 

Apprivoiser son «nouveau» corps par le toucher

Une autre façon est de le toucher par le massage. Celui-ci peut être réalisé par un·e praticien·e et aussi en grande partie par soi-même au travers de ce qu’on appelle les automassages. De cette façon, les messages envoyés au cerveau vont redessiner progressivement l’enveloppe corporelle.

Parler son corps

Une troisième méthode sera de passer par la parole avec un thérapeute : mettre en mots ce qu’est le corps, oser décrire les sensations ou les absences de sensations, retrouver les causes de certains ressentis ou jugements négatifs, peut permettre une réelle réconciliation avec son corps, et permettre de retrouver un corps en santé.

Mouvoir le corps

De nombreuses techniques corporelles douces et respectueuses facilitent la réconciliation avec le corp : le yoga, le qi-gong, le Pilates, la danse… Ces méthodes combinent la respiration, le mouvement et les capacités du corps. Progressivement, la confiance revient en son organisme et participe à la confiance en soi.

Modifier le corps de l’intérieur

Une dernière méthode est de consulter un praticien de santé naturelle pour vérifier notamment que le poids est un poids de forme, et sinon faire en sorte de l’atteindre et aussi que la peau est au meilleure de sa santé, ou qu’il n'existe pas de déficit nutritionnel qui pourrait porter atteinte à la bonne perception de soi. On oublie bien souvent que l’humeur et la perception de soi passe par un cerveau en belle santé.

Le plus souvent, c'est l’association de plusieurs pratiques (en même temps ou successivement) qui donne de merveilleux résultats pour se sentir bien dans son corps, à l’aise dans ses mouvements et dans le regard de l’autre.


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
14 mentions j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Isabelle JAMIN