FERMER

Obe (Objectif Bien-Etre) s'est constitué sur la volonté d'accompagner des personnes atteintes de cancer en post-soin. Cette série d'articles vise à partager notre vision et nos missions afin de permettre à tout à chacun de mieux appréhender les bénéfices d'un séjour post-cancer.


Au sommaire :

Pourquoi un séjour Post-Cancer ?

Pour répondre à un constat.

En mars 2022, l'Institut National du Cancer a publié le "panorama" des cancers en France. En 2018, c'est 382 000 personnes diagnostiquées avec un cancer (tous types confondus), cela reste la première cause de mortalité précoce en France.

Je vais faire l'hypothèse que chacun d'entre vous a au moins connu une personne touchée par cette maladie, et peut-être même que c'est le cas pour vous directement. En tous cas, cela est vrai pour moi, et j'observe que peu importe leur âge, leur origine ou leur classe sociale. Nous pouvons ainsi nous représenter ne serait-ce qu'en partie ce que c'est que d'être atteint du cancer et de ses implications. 

D'un côté, les politiques publiques avec l'appui de nombreuses associations et professionnels, depuis plusieurs années maintenant, continuent à définir les modalités de la lutte contre le cancer sous toutes ses formes. Cela passe par des actions de dépistages, des évolutions des réponses pharmaceutiques et cliniques, des financements sur la recherche… .
Et d'un autre côté, lorsque nous regardons de plus près les programmes des grands acteurs tels que la League contre le Cancer, l'Institut National du Cancer ou localement dans le Grand-Est Network Oncologie (Neon), la prise en compte du vécu du patient lors des soins est de plus en plus centrale : une réponse pluridisciplinaire, la prise en compte des effets secondaires dans le quotidien de la personne, la considération du vécu des aidants… 

Ainsi la prise en charge des patients vit une profonde mutation qui tend vers une individualisation et une personnalisation des accompagnements.

Des lacunes dans l'accompagnement

Pour autant, lors de mes échanges avec des professionnels qui gravitent de manière plus ou moins directe avec ces personnes (médecins, psychologues, techniciens machinistes en radiothérapie, naturopathes …) j'entends qu'il existe des lacunes d'accompagnement dans l'après soin clinique. C'est ce que rapporte ces patients, le parcours de soin et les modalités d'accompagnements sont longues et étoffées, et une fois ceux-ci terminés, certains ont du mal à s'y retrouver, à se retrouver. Pour certains, ils ressentent une incomplétude sur des sujets et des aspects de cette expérience de vie qu'ils auraient souhaité travailler.

Le séjour post cancer d'obe : Construire sa vie après un cancer

C'est ici que le séjour post-cancer d'Obe prend racine. Accompagner l'après-soin pour celles et ceux qui en expriment le besoin ou l'envie, ou pour lesquels des professionnels de santé ou des tiers les ont identifié.

Ainsi, les Séjour-post Cancer de l'association Obe (Objectif Bien-Etre) ont pour volonté de :

  • S'inscrire dans la lutte contre le cancer
  • Proposer une modalité de réponses dans la continuité des politiques publiques et associatives engagées
  • Répondre à l'expression des besoins en post-soin

Lien vers article source : https://www.proinfoscancer.org/fr/actualites/ledition-2022-du-panorama-des-cancers-en-france-de-linca-est-disponible


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
1 mention j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Lucas DOLLINGER