FERMER

IL existe de nombreuses variétés de choux, aujourd’hui j’ai choisi de vous parler du chou vert. On le trouve lisse ou frisé sous le nom de chou pommé.


Au sommaire :

Même dans les choux verts pommés il existe plusieurs variétés, qui vont se démarquer par leur temps de culture, entre 2 et 7 mois après la plantation. Ils font tous partie de la grande famille des brassicacées.

Mais au fait, à quelle mode plante-t-on les choux ?

Le jardinier choisit un emplacement ensoleillé, un sol frais, profond, humide, peu acide et riche. Voilà pour l’exposition et le sol.

Le semis s’effectue à la fin de l’hiver ou au début du printemps en pépinière, sinon 1 mois plus tard en pleine terre et sous châssis ou tunnel. Quand les premières feuilles apparaissent, on repique en pleine terre (d’avril à août). Le chou frisé, plus sensible que le chou lisse, fera l’objet d’une attention particulière pour le protéger si le repiquage se fait avant mai, en fonction des régions et des risques de froid.

Il est important de laisser de la place entre deux plants (une cinquantaine de cm) afin de laisser aux choux l’espace nécessaire pour se développer.

Et par suite, on veille à un arrosage modéré, en pluie fine, l’objectif étant de garder une bonne humidité. Un bon paillage est intéressant aussi pour maintenir cette humidité au niveau du sol. Le chou est plutôt gourmand ,alors on lui amènera aussi des éléments nutritifs comme du compost de fumier ou des algues afin d’avoir une plus belle récolte.

La récolte

Pour la récolte, on attend que le cœur ait atteint la taille d’une belle pomme.

Y a-t-il des ennemis au chou frisé ?

En fait il a essentiellement 2 ennemis : le mildiou et la piéride. Le premier est un champignon qui adore l’humidité. Donc, on maintient de l’eau pour le chou, mais on évite de les serrer de trop pour aérer le feuillage, et on évite d’arroser ce feuillage. En cas d’attaque, la bouillie bordelaise ou le bicarbonate seront de précieux alliés, tout comme la tisane de prêle.

Le second est une chenille gourmande des feuilles du chou et qui donne naissance à un joli petit papillon blanc à taches noires. Et là, ce qui est intéressant, c’est d’amener des copines aux choux : des plantes que la piéride n’affectionne pas du tout comme l’absinthe, la mélisse, la menthe, la sauge ou le thym, le romain ou l’hysope côté plantes aromatiques, ou la tomate et le céleri côté légumes, ou encore des fleurs comme les cosmos.

Si vous repérer tout de même des œufs ou des chenilles, vous pouvez les écraser avec une lame de couteau par exemple, et si ce n’est pas suffisant il faut passer aux pulvérisations. J’ai une préférence pour les traitements naturels : décoction de camomille, tanaisie, absinthe et verveine, ou huile essentielle de cryptoméria ou encore purin d’absinthe. On retiendra que l’absinthe est l’ami du chou ! Sinon, il reste les insecticides. 

Comment choisir le chou ?

Pour trouver le chou parfait pour vos préparations, vous allez devoir utiliser vos doigts et vos yeux. Le chou doit être lourd et dense, les feuilles doivent être craquantes et bien serrées entre elles avec une couleur brillante et franche.

Comment conserver le chou ?

Le chou est un légume dit rustique, il se conserve très bien au frais, dans le bac à légumes du réfrigérateur, pendant 1 semaine environ. 


Source·s :

www.jardiner-malin.fr - Accès à l'article source
www.fermedesaintemarthe.com - Accès à l'article source


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
12 mentions j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Isabelle JAMIN