FERMER

Tout savoir sur la culture du citron, on en jaunit à l'idée !


Au sommaire :

Description

Le citronnier est un arbuste de la famille des rutacées, qui pousse essentiellement dans les régions méditerranéennes ou subtropicales. Il est un hybride entre le cédrat et le bigaradier. Cultivé pour son fruit , le citron, utilisé comme condiment, son bois est également très apprécié des ébénistes. 

C'est un arbuste à feuilles persistantes, mesurant à l'âge adulte entre 3 et 5 m. Il a une espérance de vie de 50 à 80 ans.

Sol et exposition

Originaire des contreforts de l'Himalaya, le citronnier apprécie les sols frais et bien drainés ; il aime le soleil, la chaleur, et peut résister aux canicules, mais attention, il est très gourmand en eau ! Pour éviter le "lessivage" des sols à cause d'un arrosage trop dense, il est important de le fertiliser.

Ce petit arbuste aime bien moins le vent, qui le dessèche, et qui peut altérer la récolte du fruit.

Bien qu'il supporte des températures négatives (-5 degrés) il ne faut pas que ces températures durent dans le temps, ce qui finirait par le tuer.

Fertilisation

Comme je vous le disais, sa gourmandise en eau, qui lui permet de puiser les oligo-éléments nécessaires à sa croissance, doit être palliée par une fertilisation; il existe dans le commerce des engrais spéciaux pour les agrumes, riches en azote, potassium et magnésium. Il est important de le "nourrir" une fois par trimestre, voir même une fois par mois en pleine croissance, un citronnier bien engraissé supportera plus facilement le froid.

Le taillage

Lorsque le citronnier a un aspect fragile, il est important de le tailler 5 fois par an, de mai à septembre. Lorsqu'il est vigoureux, une fois par an, en fin d'hiver, suffira amplement. 

Les feuilles sont de bons indics !

L'état des feuilles nous en apprennent beaucoup sur l'état de santé du citronnier :

  • Feuilles pointant vers le haut en été : manque d'eau 
  • Feuilles vers le bas : trop d'eau 
  • Feuilles noircies en hiver : coup de froid
  • Feuilles qui palissent : manque d'engrais (surtout carence en potassium)

Ses pires ennemis !

  • Le mal secco, maladie due à un champignon, surtout dans les régions froides. La seule parade étant de choisir une espèce résistante, une fois atteint, il n'y a plus rien à faire !
  • La teigne du citronnier
  • Les pucerons : les feuilles s'enroulent sur elles même et finissent par tomber 
  • Les mouches blanches
  • Les cochenilles, qui forment un amas blanchâtre sur les feuilles
  • Les acariens de bourgeons 

Les différents citrons

Il existe plusieurs variétés de citrons :

  • Verna : produit d'Espagne, peu acide, le plus répandu sur nos étals 
  • Eureka : citron californien, plus acide, chair juteuse, le plus consommé dans le monde
  • Interdonato : originaire de Turquie, peu juteux et sans pépins
  • Lisbon : origine Portugal, très acide et très juteux
  • Syracuse ou ferminello : très juteux, aux huiles essentielles de grande qualité 
  • Menton : peu acide, légèrement sucré et aux arômes plus intenses.

Attention, le citron vert n'est pas une variété de citron proprement dit, il n'est pas le fruit du citronnier mais du limetier.

Le citron caviar ne fait également pas partie de la famille des citrons, il pousse sur le citronnier d'Australie,  qui n'est pas un arbuste, mais une plante.

Le citron de Menton 

Je ne peux pas faire un article sur le citron sans parler de mon chouchou !

Le citron de Menton se charge en sucre et en huiles essentielles pour pouvoir résister au froid, il acquiert ainsi un goût plus sucré, des arômes plus intenses et une meilleure conservation.

Il pousse en faible quantité (la production est très petite, ce qui le rend très rare), dans une région légèrement trop froide pour ce genre de variétés, mais le micro climat lui permet de ne pas subir de gelée. 

Le citronnier de Menton est qualifié de "4 saisons", par sa spécificité de pouvoir être en floraison dès le début du printemps, la poursuivre en période estivale et connaître une nouvelle floraison en automne ; sur le même arbre se côtoient fleurs, fruits verts et fruits mûrs, contrairement aux autres où la plupart des agrumes tomberont au début du printemps. 

Le citronnier de Menton peut conserver sur l'arbre des fruits mûrs pendant 8 mois ! Véritable référence culinaire, apprécié des plus grands chefs du monde, ce petit trésor mérite d'être défendu !


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
6 mentions j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Raphaël CHARVET