FERMER

L’avocat est un fruit puisqu’il a un noyau ! Un fruit non sucré, riches en minéraux et en vitamines, et surtout très riches en bonnes graisses dont on tire une huile. Je vous en dit plus dans l’article.


Au sommaire :

Un fruit riche en graisses de qualité

La teneur moyenne d’un avocat en lipides est de 14 %, mais cette teneur varie considérablement en fonction de l’origine géographie et de la saison. Elle peut augmenter jusqu’à 39 % ! Rassurez-vous, ces lipides sont excellents pour notre santé, et tout particulièrement pour le système cardio-vasculaire. Le principal lipide est identique à celui de l’huile d’olive, c’est vous dire s’il est protecteur ! 

Il contient aussi un autre acide gras reconnu pour faciliter la diminution du cholestérol sanguin. 

Et ces graisses ne font pas du tout grossir (pour mémoire ou pour information, ce sont essentiellement les sucres qui font grossir). 

Un fruit bien pourvu en minéraux et en vitamines

Petite liste des vitamines : E, vitamines du groupe B, C (plus que dans la plupart des fruits cultivés en France), provitamine A

Les minéraux sont abondants, trois fois plus abondants que dans les fruits frais ! La palme d’or revient au potassium, la palme d’argent au phosphore et celle de bronze au magnésium. Fer et cuivre sont bien représentés, et on trouve également du zinc et du manganèse. 

Quoi d’autre ?

Au vu de la teneur en lipides et en eau (environ 98 % du total) il en reste peu pour les autres constituants comme les protéines ou les glucides (sucres). C’est donc un fruit très pauvre en sucre, du coup son indice glycémique est très faible. 

L’avocat contient encore d’autres éléments qui expliquent certaines des propriétés santé attribuées à l’avocat (voir ci-après).

Consommer de l’avocat, c’est bon pour quoi ? 

Je rappelle que les propriétés santé d’un aliment sont dues à ses constituants. Au vu de ce qui précède, on peut dire que c’est un régulateur du cholestérol sanguin, une belle source de vitamine E et C, et d’autres éléments comme le glutathion qui sont des protecteurs de l’organisme contre le stress oxydant. Un bon point dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires, mais aussi en prévention contre le cancer. 

Sa richesse en minéraux comme le potassium ou le magnésium en fait un allié précieux pour neutraliser nos déchets acides, fabriqués habituellement par l’organisme, et de façon plus intense dans certaines circonstances comme l’activité sportive par exemple. 

Enfin, il aide à préserver la santé intestinale. 

Avocat à volonté ? 

Comme toujours, il est intéressant de consommer l’avocat dans sa saisonnalité, soit de novembre à mai, et de culture biologique.

2 à 3 avocats par semaine vont participer activement à votre santé, au sein d’une alimentation saine et diversifiée. 

Et l’huile d’avocat dans tout ça ? 

Verte, épaisse et très pénétrante, elle a un léger goût de noisette. Là encore, pour bénéficier de ses atouts santé, choisissez-là de qualité biologique, obtenue par pression à froid. 

On retrouve les propriétés de l’avocat dont on va faire bénéficier sa peau et ses cheveux, pour adoucir, pour cicatriser et nourrir en profondeur. 

En conclusion, un aliment savoureux, à consommer pour le plaisir du palais et de l'organisme. 


Source·s :

www.lanutrition.fr - Accès à l'article source
www.christophe-carrio.com - Accès à l'article source
www.doctissimo.fr - Accès à l'article source
www.passeportsante.net - Accès à l'article source


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
25 mentions j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Isabelle JAMIN