FERMER

Pouvoir partager son expérience de vie avec d'autres personnes aux histoires similaires, quel intérêt à cela pourriez-vous vous demander ? Réponses dans cet article


Il existe plusieurs intérêts à partager et échanger autour de son expérience de la maladie. 

Le premier, et peut-être le plus fondamental d'entre tous, c'est de participer à casser le sentiment d'isolement, de solitude que cette maladie a pu faire émerger. Je vous invite à vous reporter aux articles précédents qui détaillent l'origine de ce sentiment d'isolement, en lien avec le vécu émotionnel, le sentiment d'être devenu un corps-objet... Chaque personne/patient a vécu différemment sa maladie, et donc autant d'ex-malades, autant de façons de se raconter et d'exposer "ses" moments intenses : pour l'un c'est le diagnostic qui fut particulièrement difficile, pour l'autre, les rendez-vous en milieu hospitalier, pour un autre encore la colère très intense qu'il, qu'elle a contactée…

L'espace dans lequel nous vous accueillons dans le cadre des séjours post-cancer est un espace que nous voulons chaleureux et bienveillant où chacun peut se sentir libre de partager, de déposer son récit et/ou de simplement écouter celui des autres. Cette multiplicité de vécus d'une expérience commune participe à ce que chacun puisse envisager par la suite de se raconter ses expériences d'une autre manière. C'est là un second intérêt d'un espace de partage. 

Nous garantissons un espace confidentiel et respectueux de l'histoire de chacun, et pour aller en ce sens, nous limitons le nombre de participants et de participantes. Nous souhaitons que les personnes présentes puissent se sentir libre d'exprimer leur émotions, leurs doutes,  leurs forces, et nous créons pour cela les conditions pour le faire au cours d'activités dédiées. C'est là un troisième intérêt de pouvoir partager son récit à d'autres : dégager une permissivité, une liberté de la parole. Ainsi pourront être exposés des questionnements, des périodes difficiles et aussi des succès avec ceux qui sont le plus à même de comprendre, de réaliser l'histoire partagée, plus que les proches avec qui les affects peuvent retenir cette parole, par peur de blesser, d'inquiéter, voire par expérience de ne pas être entendu.

Voilà donc une septième raison de participer à un séjour post cancer proposé par l'Association obe.

Lien vers article source :


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
15 mentions j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Lucas DOLLINGER