FERMER

Bien-être et cuisine, cuisine et confiance en soi, de drôles d'alchimies ? Venez découvrir ça de plus près dans cet article.


Bonjour à toutes et tous, 

Dans le 1er article sur la pratique autour de la nutrition, je vous ai indiqué qu'elle s'exprime selon deux formes complémentaires au sein d'Obe, la Naturopathie et la Cuisine. Aujourd'hui, nous allons parler de cuisine. Notre chef cuisinier, c'est Raphaël Charvet dont vous avez déjà pu lire sur les articles sur des produits qu'il aime travailler dans sa cuisine, c'est ici ou dans des recettes qu'il propose par

Quelle pertinence à avoir un cuisinier au sein d'Obe ? 

Comme décrit dans l'article sur la nutrition rédigé par Isabelle Jamin (ici), « nous sommes ce que nous mangeons », en fonction du choix des produits dans la manière dont ils sont cultivés ou élevés, de leurs disponibilités géographiques et saisonnières, de la manière dont ils sont préparés, cuisinés, les bénéfices pour l’organisme sont très variables.  Il ne s'agit pas nécessairement de la question du goût mais davantage de la question des nutriments conservés par l'aliment lorsque nous le consommons. Ils sont constitutifs d'un état de santé. La cuisine telle que pratiquée par notre intervenant cuisine s'inscrit dans cette perspective là. 

Dans quels cadres au sein d'Obe ? 

La cuisine est nécessairement rattachée au temps des repas, ainsi lorsqu'à Obe nous conceptualisons une journée d'accompagnement au bien-être, nous pensons que la présence du cuisinier doit être réfléchie.

Cela nous semble tout aussi pertinent pendant nos interventions auprès des professionnels pour permettre d'allier la qualité de nos interventions et des moments conviviaux lors de la pause détente de midi . 

Enfin, pour tout séjour long proposé par Obe comme les Séjours Post-Cancer, nous considérons que les temps de repas participent à notre accompagnement et vont dans le sens de la mise en conscience d'autres formes d'hygiène de vie possibles. Ce qui, dans le cas présent, participe à la prévention contre la maladie. 

Sur ces aspects, la cuisine apparaît comme complémentaire à nos accompagnements à la santé mais il existe également un autre aspect qui nous semble extrêmement riche en cuisine, que ce soit à titre individuel ou collectif : la cuisine relève d'un savoir-faire, de la maîtrise de certaines techniques et d'une part de touche personnelle. Il s'agit là d'ingrédients qui participent à dégager des sensations, des émotions. Nous avons tous des préférences sur des saveurs, des parfums et des plats qui  nous réconfortent, nous font du bien et qui nous font plaisir. A ce titre la nourriture est propice à la convivialité et au partage. La cuisine peut alors être un média pour travailler sur soi au travers de la confiance en soi, de l'estime de soi mais également dans nos rapports aux autres, c'est ce que nous proposons avec nos diverses ateliers comme :

Ainsi j'espère vous avoir mis l'eau à la bouche sur la pertinence à inclure la pratique de la cuisine au sein de notre équipe. N’hésitez pas à allez voir les recettes pour vous inspirer !  A bientôt 


Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié cet :
7 mentions j'aime
Partagez cette publication

Rédacteur
Lucas DOLLINGER